L’hébergement en CHRS

Les CHRS (Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale) sont des établissements sociaux financés par l’aide sociale qui proposent hébergement et accueil personnalisé ainsi qu’un suivi socio-éducatif et culturel.

Créés en 1974, les CHRS ont pour mission l’insertion et la réadaptation des publics qui y sont accueillis. Le suivi social y prend donc une place importante. Les mesures d’hébergement sont accordées pour des périodes de 6 mois renouvelables.

Le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale de Miléna fonctionne depuis 1997. Il dispose actuellement de 26 places réparties dans des appartements autonomes sur l’agglomération grenobloise. Il est le seul CHRS de l’Isère à n’accueillir que des femmes avec ou sans enfants fuyant des violences conjugales.

Le suivi proposé par Miléna repose sur une approche pluri-disciplinaire : éducateurs spécialisés, assistant social, CESF, psychologue. Chacun intervenant selon les spécificités de sa pratique professionnelle.

En plus du suivi et de l’accompagnement sur les plans administratifs, financiers ou médicaux proposés par tous les CHRS, Miléna propose des actions destinées à aider les femmes accueillies à se reconstruire après le traumatisme de la violence conjugale.

Ces actions sont principalement de deux ordres :

  • Une aide pour reconstruire des liens sains mère/enfants alors que ceux-ci ont souvent été détériorés par le vécu de violences antérieures.
  • Des actions destinées à permettre aux femmes de retrouver une image positive d’elles-mêmes. Trop souvent, cette image a en effet été fortement mise à mal par les humiliations et les violences quotidiennes.

L’entrée en CHRS se fait par le biais des services sociaux.

L’hébergement temporaire

Lorsqu’une femme se décide à quitter son conjoint violent, notamment si elle ne peut être accueillie dans son réseau familial ou amical, il est souvent nécessaire d’envisager un hébergement temporaire.
L’hébergement temporaire se fait soit directement après le départ du domicile, soit à la suite d’un hébergement d’urgence. Il est limité à 3 mois, et offre aux femmes en rupture du foyer familial le temps de trouver et d’obtenir un hébergement adapté (logement, place en CHRS, maison relais…).
Miléna dispose de 40 places en hébergement temporaire.
L’entrée en hébergement temporaire se fait par le biais des services sociaux.

L’hébergement d’urgence

Toutes les demandes d’hébergement d’urgence doivent passer par un numéro d’appel unique et gratuit : le 115